La librairie française à Chypre top banner
La librairie française à Chypre banner
Arnaldur Indridason

Arnaldur Indriðason (le patronyme est parfois transcrit par Indridason), né le 28 janvier 1961 à Reykjavík, est un écrivain islandais.

Il est diplômé en Histoire de l’Université d’Islande en 1996. Journaliste au Morgunbladid en 1981-1982, il devient scénariste indépendant. De 1986 à 2001, il travaille comme critique de films pour le Morgunbladid. Aujourd'hui, il est l'auteur de six romans policiers — dont plusieurs sont des best-sellers. Il vit à Reykjavik avec sa femme et ses trois enfants et est le fils de l'écrivain Indriði G. Þorsteinsson.

Arnuldur Indriðason publia son premier livre, Synir duftsins (littéralement "Fils de poussière", inédit en français) en 1997. Cette publication marque pour beaucoup le départ d'une nouvelle vague islandaise de fiction criminelle. Harlan Coben, romancier policier américain, encense Indriðason ainsi : « la meilleure nouvelle série que j'ai lu cette année provient d'Islande. Arnuldur Indriðason est déjà un phénomène littéraire international - il est aisé de voir pourquoi : ces nouvelles sont prenantes, authentiques, hantantes et lyriques. Je ne peux attendre les publications suivantes! » Ces nouvelles reprennent la même équipe de détectives dont l'abrupt Erlendur. Il a adapté trois de ses livres pour la radio du Icelandic National Broadcasting Service. Arnaldur Indridason est actuellement en collaboration avec The Icelandic Film Fund pour l’écriture de deux scénarios d’après deux de ses nouvelles. Le producteur islandais Baltasar Kormákur (101 Reykjavík) a travaillé à une adaptation de Mýrin, La Cité des Jarres, (titré Jar City en français et sorti en France en septembre 2008) et Snorri Thórisson à une production internationale de Napóleonsskjölin.

Il fut nommé à maintes reprises écrivain le plus populaire d'Islande. En 2004, ses livres ont fait partie des 10 livres les plus empruntés à la Bibliothèque municipale de Reykjavík. Les livres d'Arnuldur ont été publiés dans 26 pays et traduits en allemand, danois, anglais, italien, tchèque, suédois, norvégien, néerlandais, finnois, espagnol, portugais et français. Arnaldur a reçu le Prix Clé de verre, un prix de littérature policière scandinave, en 2002 et 2003. Il a gagné le Gold Dagger Award, prix littéraire britannique, en 2005 pour La Femme en vert.

(Source Wikipédia)

La Cité des Jarres, La Femme en vert et La Voix sont disponibles en Points.

 

Retour