Retour





La Boîte à Lire


Nouvelles Littéraires No 3 | Mai 2012 |
www.laboitealire.com
Nouvelles Littéraires
Bonjour,

Vente de la couverture de “Tintin en Amérique” la plus chère au monde

La version réalisée en 1932 par Hergé sera mise en vente
le 2 juin par Artcurial.

Une vente aux enchères du travail d'Hergé devrait battre le record de l'œuvre de bande dessinée la plus chère du monde, le 2 juin prochain.

Plus de 760.000 euros. C'est le prix qu'il va falloir dépensé pour devenir le nouvel propriétaire de la couverture de Tintin en Amérique. Réalisée en 1932 par le dessinateur belge Hergé, elle est à ce jour l'œuvre du neuvième art la plus chère du monde. Son propriétaire qui l'avait acquise en 2008 pour le montant précis de 764.218 euros, la revend aux enchères le 2 juin prochain chez Artcurial. Et il entend bien faire une plus-value sur son bien.

Pour autant aucune estimation de l'œuvre ne circule et le propriétaire souhaite demeurer anonyme. Si elle n'est pas rendue publique, l'appréciation du dessin est en revanche donnée sur demande auprès de l'expert. La couverture de la bande dessinée devrait néanmoins battre le record du 29 mars 2008, assure Artcurial. Cette couverture de Tintin en Amérique est faite en encre de Chine et gouache de couleur. Elle a été réalisée pour la première publication de l'aventure du jeune reporter aux éditions du Petit Vingtième puis aux éditions Casterman.

Couvertures à l'encre de Chine

Il n'existe que cinq couvertures gouachées dans l'ensemble des vingt-trois aventures de Tintin. Seules deux sont dans des collections privées, dont celle mise en vente au début du mois de juin. Les autres sont conservées par la Fondation Moulinsart. Les couvertures des albums du jeune reporter accompagné de son fidèle Milou ont en effet en grande majorité réalisées à l'encre de Chine. Les mises en couleur étant faites séparément à l'aide de bleus de coloriage. « Cette œuvre mythique dépasse de loin les frontières du neuvième Art pour (...) prétendre au titre de patrimoine mondial », affirme Artcurial.

La couverture de Tintin en Amérique est la pièce maîtresse de cette troisième vente organisée par la maison d'enchères. Mais elle n'est pas la seule. Entièrement consacrée à l'oeuvre d'Hergé et à Tintin, la vente aux enchères s'annonce hors du commun. Elle comprend notamment quelque 300 objets dérivés ainsi qu'une collection de près de 80 albums. Dans cet ensemble, se trouvent par exemple Tintin au pays des Soviets et Tintin au Congo comme bande dessinée vedette. Les deux albums sont signés Tintin et Milou, respectivement Hergé et Germaine Kieckens, la première femme de Hergé.

Des œuvres en noir et blanc

Se retrouvent également cinq autres tirages de tête des aventures du globe-trotter belge. La plupart sont, en plus d'être signés et numérotés, dédicacés par Hergé et parfois agrémentés d'un dessin de Tintin et Milou. Cet ensemble compte aussi la majorité des éditions dites alternées des aventures de Tintin et Milou, imprimées en noir et blanc uniquement d'un côté. Réalisés pendant la guerre pour des journaux étrangers afin d'être publiés en strips quotidiens, ces albums pouvaient ainsi passer plus facilement les douanes. Ils sont estimés entre 14.000 et 40.000 euros. Le dernier album de L'Etoile Mystérieuse en édition alternée mis en vente avait trouvé acquéreur pour 102.935 euros. Tintin superstar sans équivoque.